RGPD : 114 millions d’euros d’amendes infligées dans l’Union européenne

Près de 161 000 notifications pour violation des données personnelles ont été enregistrées, soit en moyenne 247 par jour, d’après le cabinet d’avocats DLA Piper.

Entre le 25 mai 2018 et le 27 janvier 2020, 114 millions d’euros d’amendes ont été infligées dans l’Union européenne dans le cadre du RGPD, d’après un rapport du cabinet d’avocats DLA Piper. Près de 161 000 notifications pour violation des données personnelles ont été enregistrées pendant la même période, soit en moyenne 247 notifications par jour. Ce sont les Pays-Bas qui arrivent en tête avec 40 647 notifications, suivis de l’Allemagne (37 636) et le Royaume-Uni (22 181). La France se situe à la neuvième position avec 3 459 notifications. L’Hexagone est le pays qui a infligé la plus grosse amende en lien avec le RGPD avec les 50 millions d’euros pour Google, condamnée par la Cnil à payer 50 millions d’euros pour manque de transparence, information insatisfaisante et absence de consentement valable pour la personnalisation de la publicité.

La France est donc en première place en termes de montants, suivie par l’Allemagne, qui a infligé au total plus de 24,5 millions d’euros d’amende et l’Autriche, 18 millions.  A contrario, les pays qui ont reçu le moins de notifications sont la Lettonie (173), Chypre (94) et le Liechtenstein (30). A noter également que l’Irlande n’a encore infligé aucune amende alors qu’elle reçoit de nombreuses plaintes concernant les géants de la tech, qui ont majoritairement leur siège européen dans le pays.

Source : Journal du net